Disposer d’un tableau de bord de gestion est une excellente chose pour gérer sa PME. Toutefois, pour maximiser son efficacité, il faut qu’il soit facilement accessible et permettre l’envoi d’alertes.

Pour qu’un tableau de bord devienne un véritable outil de gestion pour le chef d’entreprise, il est important que ce dernier puisse y accéder facilement où qu’il soit, y compris en déplacement à l’étranger. L’héberger dans le cloud est donc indispensable, au même titre qu’une interface ergonomique et intuitive et un graphisme clair qui permet de le consulter facilement depuis une tablette.

Des alertes sur mesure

Mais la facilité de consultation n’est pas suffisante pour faire du tableau de bord un véritable outil de gestion. Le dirigeant de PME doit aussi pouvoir créer et paramétrer ses propres alertes afin d’être tenu au courant le plus rapidement possible des événements qui requièrent son attention : un dépassement du délai de paiement moyen des clients, une baisse de la rentabilité sur certains projets ou produits, une baisse du nombre d’opportunités commerciales…

Réagir rapidement

Plus l’équipe dirigeante est informée rapidement des écarts sur ses indicateurs clés, plus elle sera à même d’agir et ainsi contrôler et améliorer les performances.
Le suivi des ventes en est un parfait exemple. Extraire les données commerciales pour les intégrer dans le tableau de bord permet au CEO de disposer beaucoup plus tôt d’informations cruciales sur les activités de vente. Nettement plus tôt que s’il devait, comme c’est trop souvent le cas dans les PME, attendre de disposer des résultats mensuels. Paramétrer une alerte qui le préviendra dès que le niveau des ventes prévues franchit un seuil défini à l’avance lui donne l’occasion de réagir dès que le dépassement est constaté, et non d’attendre sa prochaine connexion sur le tableau de bord.